Mais que rangeait Victor Hugo dans le petit cabinet de laque de sa chambre ?

Categories Hauteville

Si l’on regarde sur le côté du portrait de Victor Hugo avec son fils François-Victor, peinte en 1837, on remarque un meuble de laque noir et or.

Auguste de Châtillon (1813-1881). « Victor Hugo et François-Victor ». Huile sur toile, 1836. Paris, Maison de Victor Hugo. Dimensions: 181 x 94,5

 

Ce goût pour les meubles laqués ne quittera pas le poète. Parmi tous ceux que l’on trouve à Hauteville House, il en est, petit, mais précieux, datant du XVIIe ou XVIIIe siècle qui est placé dans la chambre de Victor Hugo, sur une étagère au-dessus du lit. On le repère sur l’une des toutes premières photographies de cette pièce, prise par Edmond Bacot, en 1862. Il est donc probable qu’il ait été acquis à Guernesey au moment où Victor Hugo aménageait sa chambre en 1859, bien qu’on ait aucun document l’attestant.

 

Avec le temps, la structure du cabinet s’est fragilisée, des fentes sont apparues, certains axes des charnières ont disparu, déséquilibrant les portes. La laque s’est altérée et présente des zones mates, des soulèvements, des craquelures avec des manques. À l’extérieur, le décor à la feuille d’or tend à s’effacer par endroits alors qu’il garde tout son éclat à l’intérieur.

La restauration – urgente et nécessaire –  devra consolider et stabiliser la structure, refixer Les soulèvements de la laque et de l’or, et combler les lacunes. Les axes des charnières, la poignée de côté et la tige de fixation du devant seront remplacés. L’ensemble sera nettoyé. Mais tout cela ne répondra pas à la question : mais que pouvait bien ranger Victor Hugo dans ce petit cabinet de laque ?

 

« Aimer, c’est agir » disait Hugo. Aidez-nous à rassembler la somme nécessaire pour restaurer pièce par pièce l’œuvre architecturale de l’écrivain : faites un don.